Non classé

Ma ryder cup à moi: Retour sur une journée incroyable !

Quelle journée de dingue !!! Je ne peux pas dire un rêve de gosse (je ne rêvais pas de golf petit mais d’un autre sport) mais cette journée m’a fait replonger dans ces sentiments d’enfance, ces petites madeleines qui nous émerveillent….j’ai eu 5 ans pendant une journée avec les yeux qui brillent (comme un 1er noël quand le sapin est remplie de cadeaux ! Comme un 1er baiser à l’école, comme un 1er disney au cinéma…bref comme un gosse)

Donc voici le récit détaillé d’une journée que je ne veux pas oublier (ma mémoire et les émotions sont encore fraîches …avant que je n’oublie !)

Cela fait une semaine que je sais que je vais voir la Ryder cup, mais sans vraiment prendre conscience de ce qui m’attend (au passage , un grand merci Antoine d’avoir checké les places…. »Stan, Stan, y’a des places pour la Ryder ! »… »Bah, c’est complet ! »… »mais non y’a des places, je t’en prends une ? »)

Jeudi soir: Il faut se coucher parce que demain, y’a Ryder et le réveil est prévu à 4H !!!! (aieuuu, ça va piquer) La nuit est agitée, le sommeil saccadé mais à l’heure fatidique du bip bip, je saute du lit (trop peur de me rendormir)…

4h30, c’est Christian qui passe me chercher, direction chez Antoine et on file en direction du parking réservé: L’objectif est clair ! Prendre la 1ère navette à 5h30…La stratégie est optimisée par notre ingénieur en chef Antoine (Arts et métiers, ça a du bon) et Christian, notre pilote en chef assure (enfin, risque son permis pour nous permettre d’être à l’heure) !!!

5h15, la voiture est garée, sur l’un des parkings officiels de la Ryder…à partir de là, les Dieux du golf et de l’organisation sont avec nous !

5h30; Nous sommes bien dans la 1ère navette direction St-Quentin et son mythique Golf national ! Antoine cogite la stratégie à adopter sur place et Christian se remémore le National (à l’époque c’était le trophée Lancôme !…je vois dans ses yeux qu’il bascule dans ses souvenirs, son âme d’enfant est en train de prendre le dessus). A cette heure, il n’y a encore personne sur la route (pour une fois, pas de bouchons parisiens) et nous voila à l’entrée de l’arène planétaire du golf…au golf National !

Et déjà un monde, c’est dingue !!!! Bien plus qu’un concert de Britney Spears (précisons que je n’ai jamais fait de concert de Britney!!! Qu’on s’entende sur ce point)… Wouah la queue, on n’est pas prêt de rentrer ! mais les Dieux du golf sont avec nous ! Au moment de se glisser dans la queue bondée, une nouvelle file d’attente s’ouvre, on s’y glisse immédiatement pour se retrouver devant les portes du National (vous pouvez le voir sur la photo, 3 personne sont devant nous)…5h45 !!!  »
ça ouvre à quelle heure ? 6h ou 6h30 ? »…3/4 d’heure d’attente, mais ce n’est pas grave (comme dirait ma fille), on va voir la Ryder cup ! Et déjà l’ambiance se fait sentir (on sent que ça pique pour tout le monde…mais l’excitation globale se fait sentir)

6h30: Ouverture des portes, sas de sécurité…ouvrez votre sac Monsieur ! 2 mn de plus pour passer le sas de sécurité et déjà un monde de ouf devant moi ! Antoine m’a attendu, Christian est parti en sprint !…En fait, l’entrée est à 2 km et la tribune à 1 à 3 km….il est 6h30 et on entame un footing direct !!! Tout le monde court dans la nuit pour choper une place privilégié !

Christian a choisi de s’installer au Tee du 1, pour voir l’arrivée des joueurs (Il est grand 1m85 alors qu’avec Antoine, on sent bien qu’avec 1m75, on aura du mal a bien voir les joueur)…nous choisissons de nous installer en tribune 1….bien nous en a pris, nous pourrons patienter encore plus d’une heure assis confortablement au cœur de l’ambiance de cette tribune monstrueuse !!!…Il est 6h45 (5 mn après la tribune est pleine à craquer!)…il fait nuit ! La musique est à fond, l’ambiance et les chants montent crescendo ! Nous avons presque 1h30 à patienter mais les images sont tellement belles …le temps est suspendu !

D’abord la nuit !!! Les écrans sont allumés sur tout le parcours avec le logo Ryder cup (put#### on y est !) Les bâtiments VIP sont allumés ce qui met une ambiance particulière (une base lunaire avec d’énormes spots pour éclairer les points stratégiques)

Puis le balai des Greenkeepers qui peaufinent le terrain, une dernière tonte avec leurs tondeuses éclairées ! Un balai de luciole sur le terrain, au rythme de la musique…

Puis doucement, la lumière se lève ! laissant apparaître, le terrain…l’arène ! Le Trou N°1 commence à se dévoiler, de sa belle robe verte (en fait je n’ai pas de mot pour décrire ce terrain) pour découvrir l’arrivée sur le green et la tribune d’en face remplie, les abords du terrain envahit de passionné(e)s comme nous !!!! C’est beau, juste beau !!!!

On voit au loin la foule qui continue à courir (qu’est ce qu’on a bien fait de partir si tôt, regarde il y a encore plein de monde qui arrive…on dirait une fourmilière au loin qui s’agite pour une journée de labeur de fourmi)

8h00: L’ambiance est montée d’un cran, ca chante, ca hurle Europe, Europe…ca réplique ! USA, USA, EUROPEEEE, EUROPEEEE, EUROPEEE (le 13ème homme est là, prêt à en découdre ! Et d’entrée l’avantage psychologique est pris, L’Europe est chez elle et le fait savoir !)…Les 1ers joueurs viennent tester le public ! Rory, Ian Poulter viennent chauffer le claping (je n’ose même pas imaginer les frissons qu’ils doivent ressentir à ce moment là)

Les parties vont pouvoir commencer ! (Stratégiquement, nous avons choisi de regarder les départs des 4 parties du matin, puis….on verra ;-)..)

« For the United States of America….Bruce Koepka and Tony Finau »! ohhh put### mais c’est la même voix officiel qu’à la télé, j’en frissonne !!! De la tribune, les joueurs sont de dos mais l’écran géant nous les montre en gros plan !!! et je peux vous dire qu’ils n’en mènent pas large)

« For Europe !….yeahhhhhhhhhhhh le public est là….Justin Rose and John Rahm…à partir de ce moment, je suis dans un Disney ! …ce rêve bleuuuuu) Les joueurs tapent leur 1er coup officiel pour débuter cette compétition historique ! Les balles volent dans le ciel, c’est stratosphérique !!!! Fluide, élégant, sportif (mon cerveau me passe les images au ralenti, à 50 images/seconde)…ce rêve bleuuuuuuuuu !!!!

8h25: For the United States…..Tiger Woods !!! Certainement le seul américain à avoir le droit à son ovation ! Pour l’anecdote, à chaque coup d’essai des joueurs avant de prendre le départ, le public accompagne le geste d’un…..wouhhhhh ! Patrick Reed surpris, fait un geste (WTF, ohhh les gars !!!) Il comprend dans la foulée qu’il n’y pourra rien, l’Europe et le public est là !!!!!

John Rahm, le rookie (l’un des rookies de l’équipe européenne nous fait une poulterade ! Il arrangue la foule pour jouer son 1er coup à la façon de Ian Poulter)…c’est parti ! La ryder cup est lancée…

8h45: Les 4 équipes se sont élancées, la tribune se vide (j’ai encore cette image en tête du soleil qui arrose de sa splendeur la tribune et le public…put#### c’est beau, j’en chialerais presque !) « Un ptit café ? »….vu le monde, on va oublier le café !

A partir de ce moment, avec les mouvements de foules, je réalise à quel point il va être difficile de voir les parties ! Un bout de greens par ci, un joueur par là mais heureusement les écrans géants installés sur tout le parcours permettent de voir (en fait, il est quasiment impossible de suivre les balles du regard)…Sensation incroyable, quelque soit l’endroit sur le parcours, quand un putt, une approche est rentrée, un point est marqué !!! ….l’arène se met à crier et 60 000 personnes qui crient, ça fait du bruit ! (impossible de ne pas frissonner)

Les matchs sont serrés ! C’est intense, stressant mais tellement passionnant ! Merde, je viens de perdre Antoine ! On vadrouille avec Christian, on se perd, se retrouve…On trouve une lucarne dans le public avec Christian pour suivre l’arrivée au green du 6 et le départ du 7 ! On reste là pour voir passer les 4 équipes (oh dis donc, Tiger fait la gueule ! ) Antoine lui est allé s’installer au départ du 13 ! Pour le moment il n’y a personne avec lui (mais maître stratège) il veut voir les joueurs au plus prêt ! Quand je passe devant le départ du 13, je vois mon Antoine, installé sur l’aire de départ, collé à la barrière (l’encu####, la place de ouffffffffffffff)…on s’installe de l’autre coté avec Christian pour voir les joueurs arriver (on pouvait presque leur taper sur l’épaule mais je n’aurais pas pris le risque de le faire )…Il faut un peu jouer des coudes pour garder une vue sur le départ et résister aux mouvements de foules !

Entre les interludes (l’arrivée des joueurs), on tape la discut avec les bénévoles, les marshalls du 13 ! 1300 bénévoles participent à cet événement !!! Chapeau les gars… Tigerrrr, Roryyyy, Tommyyyy, Justinnnn, Jordannnnn…put#### mais je suis une vraie midinette, on dirait une fan de Madonna dans un concert (je ne me reconnais pas !!!)

A l’approche de midi !!! Les scores tombent ! 3-1 pour les USA… »ca va être chaud ! » « les ricains vont nous laminer »….tututut…c’est le national !!! Les européens le connaissent alors que les ricains l’ont toujours snobé ! Rien est fait, pour moi l’équipe européenne est soudée (ca se voit), les américains ne dominent pas (et on ne sent pas l’esprit d’équipe…l’équipe européenne joue contre des joueurs américains…et le 13 homme est là, ne l’oublions pas !!!!)

Si on allait faire un tour dans le village, manger un peu et boire une bière (bon en vrai , ca commence par…faudrait que je pisse, c’est où les toilettes !)…un petit tour vers la boutique officiel…hummm trop belle cette casquette ! Et bim un billet ! Un burger (dégueu en plus)…et bim un billet ! Une bière …et bim un billet (oui un billet pour une bière)…A n’en pas douter, la Ryder cup c’est une entreprise, un business bien rodé et fleurissant !!!…mais qui en vaut la peine (je n’ai pas envie de faire mon frenchie de base, je préfère regarder cela avec mon oeil enfantin!)

Les parties reprennent vers 14h !!! Parlons peu mais parlons bien ! On a perdu Christian (en fait il est au practice pour regarder l’échauffement des joueurs, certainement un de ses plus beaux souvenirs)…Un bénévole nous dit que la boucle 4’5 6 est moins remplie ! Il faut aller à l’autre bout du terrain…ca tombe bien, il y a une tribune (faut dire que les jambes commencent à tirer et le réveil de 4h se fait sentir)….hop hop hop, direction la tribune du 5 ! Pour s’y rendre, on traverse un trou pour se rendre compte de la difficulté du parcours ! Les fairways…que disent les greens qui servent de fairway tellement ils sont entretenus et majestueux sont étroits, le rough impitoyable et les greens….un plateau de billard !

Ca y est on est installé en tribune, très bien placé avec le green du 5 juste devant nous ! Prêt à attendre les joueurs…et c’est le Marshall de la tribune qui nous fait le chaud ! Exceptionnel (j’aimerais tellement qu’il lise cet article, pour lui dire Merci ! T’as été top Mec, marrant, cool, enthousiaste, fun…digne d’une 1ere partie de spectacle)

Les joueurs arrivent sur ce Par 4…La partie se joue en Foursome (les joueurs alternent sur la même balle)…Un coup d’approche pour planter le drapeau qui est à 5 mètres de nous ! …quel spectacle !!! Voir Mickelson (Le maitre absolu des approches) réaliser une sortie de bunker (bien touchy) !

… Il y a un aspect psychologique dans un Match play et cette scène en est l’exemple ! La paire Mickelson-DeChambeau face à Garcia-Noren…les américains savent que le trou est perdu. Sergio a un putt de 5 mètres à réaliser…il fait le tour du trou, analyse son putt (prend un temps monstrueux, ca m’a bluffé le temps qu’ils prennent avant de jouer un coup, que ce soit sur les fairways ou sur les greens), se prépare à jouer son putt…il s’aligne, s’installe devant sa balle, prêt à jouer ! Au moment précis où il va jouer, les américains lui donnent le trou (et détalent direct sur le trou suivant…lui tournant le dos au passage!) … »Thank you » de Sergio, il joue quand même son putt et rentre une ficelle de 5 mètres….direct dans le trou ! La tribune exulte (et Sergio aussi) !..et je vois l’équipe américaine marquer un temps d’Arrêt (vous avez voulu jouer….ici c’est L’Euroooooope !!!!)

Les 4 parties sont passées, le temps d’un petit pissou, on se déplace avec Antoine sur l’arrivée du 14, au pied de l’écran géant pour suivre les parties (qui d’ailleurs pour certaines, n’arriveront même pas jusqu’au 14)…Le temps de contempler une approche d’anthologie de Justin Rose, de voir IAn poulter haranguer la foule et de se mêler à la fête !!! Des européens chantant et investiguant les supporters US de l’autre coté du trou (Europe is on fire, USA is terrifed, Europe is on fire, USA is terrifed ….) Je n’en crois pas mes yeux !!! La ryder cup c’est magique !

Finalement on arrive à retrouver Christian, pour prendre la route du retour (avant même que toute la foule ne ressorte du National, et ainsi éviter la cohue)…L’Europe est passée devant 4-3, puis 5-3, l’ascendant psychologique est pris ! La paire Molinari Fleetwood est exceptionnelle (et ca va durer tout le week-end), Rose, Poulter, McIlrroy, Noren, …bref, toute l’équipe est majustrale, belle, soudée, motivée à bloc…

Navette, parking, retour en voiture…je crois quand arrivant chez moi, je me suis endormi direct en me demandant simplement si je l’avais vécu ou rêvé (j’ai su que ce n’était pas un rêve en voyant ma casquette Ryder cup, je crois bien que j’ai dormi avec !)

Comme beaucoup de Monde, j’ai fait un week-end canap téloche à frissonner devant cette Ryder Cup, devant cette équipe européenne ….bref, j’étais à la Ryder cup ! Ce rêve bleuuuuuuuu…..